Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /web/htdocs/www.newnuclearscience.eu/home/joomla/plugins/content/fieldsattachment/fieldsattachment.php on line 145
Imprimer

F. Cardone, R. Mignani

Abstract

Au cours de dernières années des expériences de cavitation de l'eau et d'explosions de feuilles dans l'eau ont fourni une preuve possible de la production de nuclides stables, instables et artificiels entrainée par des ultrasons et des ondes de choc, c'est-à-dire une preuve des réactions nucléaires entrainées par ondes de pression (reactions piézo-nucléaires). Nous proposons un possible mécanisme pour expliquer ces résultats, divisé en deux parties: la première, classique, basée sur l'implosion des bulles dues à la cavitation; la seconde, non-classique, liée à une possible rupture de l'invariance de Lorentz à cause d'intéractions nucléaires. Ce mécanisme permet en premier d'obtenir des prévisions précises des valeurs d'energie et puissance nécessaires pour réaliser des expériences avec des sonotrodes disponibles dans le commerce et, en second lieu, d'obtenir réactions piézo-nucléaires d'une manière reproductible.

doi: 10.1142/S0218301306004600

Reference International Journal of Modern Physics E, vol. , 2006, p.911

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information