Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /web/htdocs/www.newnuclearscience.eu/home/joomla/plugins/content/fieldsattachment/fieldsattachment.php on line 145

F. Cardone, R. Mignani, A. Petrucci

Abstract

Le but de ce document est de mettre en parallèle les résultats expérimentaux des réactions piézonucléaires qui ont été récemment dévoilées, et ceux qui ont été rassemblés pendant les derniers vingt ans d’expériences en matière de réactions nucléaires à basse énergie (LERN). Nous signalons brièvement les résultats de notre campagne d’expériences sur les réactions piézonucléaires où les ultrasons et la cavitation ont été appliqués à des solutions d’éléments stables. Ces résultats se démontreront compatibles avec les résultats et les preuves obténus par des experiences de reactions nucléaires à basse énergie. Nous exposons brièvement les concepts et les idées théoriques sur lesquels se fondent nos expériences et nous mettons en évidence que, pour déclencer nos effets mesurés, il y a une valeur seuil d’énergie qui doit être dépassée et un intervalle de temps maximum pendant lequel dégager cette énergie vers le système nucléaire. Enfin, une hypothèse de recherche est présentée sur la possibilité d’augmenter le niveau d’analogie de la pure comparaison des résultats jusqu’au niveau phénoménologique. Ici, parmi les nombreuses évidences rassemblées dans les expériences LENR, nous cherchons des suggestions sur le procédé de dépassement du seuil d’énergie et sur le mécanisme qui dégage l’énergie accumulée dans un intervalle de temps adéquat.

arXiv:1103.1153 [physics.gen-ph]